Le jeu

Le jeu a différentes fonctions : communiquer, apprendre, s’essayer à un rôle d’adulte, récupérer à la suite d’un stress émotionnel et satisfaire notre besoin d’affection.

D’après André Stern, nos enfants ne font aucune distinction entre jouer et apprendre.

Jouer c’est comme leur « travail », respectons ça, et voici quelques pistes :

JOUER LIBREMENTpermet à l’enfant d’améliorer sa confiance en lui (1), son autonomie (2),sa pensée créative (3)et de faire de nouveaux apprentissages (4).

1-Pendant le jeu libre, un enfant peut en profiter pour essayer toutes sortes de choses. En effet, l’absence de règles offre une grande liberté à l’enfant. Il peut ainsi décider de ce qu’il veut. Cela lui permet de prendre le contrôle.

De plus, jouer avec d’autres enfants, loin des adultes, apprend à l’enfant à s’affirmer, à contrôler ses émotions, à négocier avec les autres.

2-Le jeu libre peut aider un enfant à être moins dépendant de ses parents puisque cela l’oblige à faire des choix par lui-même. Il peut alors décider seul quoi faire et comment le faire. De plus, pendant le jeu libre, l’enfant aura à trouver des solutions aux problèmes qu’il rencontre.

3-le jeu libre permet d’utiliser un même objet de plusieurs façons, selon l’imaginaire et l’envie de l’enfant.

4-les tout-petits apprennent beaucoup les uns des autres aux cours de périodes de jeux libres.

LE JEU AUTONOME, il est indispensable pour enrichir l’imagination, supporter l’absence ou encore apprivoiser la solitude. Jouer seul contribue à organiser la pensée, exprimer et reconnaître des sentiments contradictoires tout en étant assuré de rester le maître du jeu.

Le jeu autonome est souvent plus calme que le jeu partagé avec un enfant ou un adulte et permet ainsi de recharger ses batteries.

Comment encourager le jeu en autonomie :

respecter le stade de développement : un tout petit ne peut pas jouer seul pendant des heures.

seul mais pas complètement : nous pouvons rester dans la même pièce en vacant à os propres occupations.

simplifier les jouets : en dimininuer le nombre et choisir des jouets ouverts qui lui permettent d’éveiller son imagination, c’est l’enfant qui décide de son utilisation.

respecter le jeu de l’enfant : ne pas intervenir oralement ou physiquement.

rythmer le quotidien de temps de jeu libre et autonome : un enfant qui a toujours été stimulé, qui va à l’école, qui se voit proposer de nombreuses activités aura davantage de mal à jouer seul.

jouer avec son enfant : nous remplissons son réservoir affectif (et le nôtre) grâce à notre présence et notre attention, le réservoir rempli il peut alors jouer seul.

JOUER POUR MIEUX COMMUNIQUER AVEC NOS ENFANTS, le jeu et l’humour permettent de rétablir un lien affectif entre parents et enfants. Dans la mesure où le jeu fournit une occasion de s’extérioriser et de passer de bons moments en famille, il libère aussi de la tension lièe à l’éducation .

Le jeu fait partie des besoins fondamentaux des enfants. Tous les enfants jouent, à des jeux très différents, mais ils jouent. Un enfant qui ne veut pas ou ne sait pas jouer est manifestement en grande souffrance.

Le jeu permet à l’adulte d’entrer dans le monde de l’enfant, sans le brusquer, de découvrir sa créativité, ce qui le met en joie. Et tout ça, sans ne lui poser aucune question !

Bien sûr jouer n’est pas toujours évident pour nous les adultes, et les jeux de nos enfants ne nous intéressent pas forcément. Cela nous oblige à lâcher prise, à ne pas avoir le contrôle pendant le jeu et le laisser à l’enfant, et à oublier les tâches de la vie quoitidienne.

Le parentage ludique permet de débloquer les situations les plus difficiles. Et interagir avec notre enfant grâce au jeu ou à l’humour nous apporte de l’énergie, et vous permet donc de recharger nos batteries.

Grâce au jeu, l’enfant aura l’occasion de nous parler de situations difficiles pour lui, qu’il n’aurait pas abordé lors d’une simple discussion.

Jouer pour remplir leur réservoir affectif, notre réservoir affectif, jouer pour l’écouter, jouer pour partager, jouer pour l’aider à avoir confiance en lui, jouer pour dépasser des moments difficiles.

Jouer pour VIVRE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s